Quid des intolérances alimentaires ?

bactanalyse mesure les intolérances et les malabsorptions de la grande famille des sucres rapides et complexes, comme les FODMAP, le lactose, le fructose (provenant des fruits), mais aussi certains sucres particuliers : maltose (provenant de certains amidons) et le saccharose (sucre de table commun ) polyols, sorbitol, sucres light etc.

 

Les types de gaz produits dans le microbiote intestinal et expirés dans le souffle dépendent de la flore bactérienne de chaque individu nous les recueillons dans des tubes stériles et les analysons.

Une augmentation des concentrations dans votre souffle de ces gaz au-dessus d’un certain seuil est considérée comme une évidence de dysbiose bactérienne ou sibo et sont les preuves d’une intolérance ou d'une malabsorption alimentaires.

Les intolérances alimentaires 

Intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est dûe à l’absence ou la déficience de l’enzyme digestive, la lactase. Le lactose absorbé de manière incomplète est fermenté par les bactéries intestinales, ce qui crée la formation de gaz, principalement l’Hydrogène, le CO2 et le méthane, ainsi que d’acides gras à courtes chaînes. C’est une hypersensibilité courante chez l’enfant et l’adulte. Chez l’enfant le test peut être reconduit 1 an après, la situation digestive pouvant s’améliorer et la réintroduction du lait restant possible. L’avantage du test respiratoire est qu’il permet de mesurer le degré de sensibilité et de continuer à consommer l’aliment, dans des proportions adaptées.

L’intolérance au lactose ne doit pas être confondue avec une hypersensibilité aux protéines du lait (IgG) ou une allergie aux produits laitiers (IgE).

Intolérance au fructose

Elle se produit lorsque le fructose est mal absorbé et ainsi fermenté par les bactéries intestinales en provoquant des réactions d’intolérances. Le seuil de tolérance au fructose varie de façon importante d’une personne à l’autre.

L’absorption du fructose peut être génétiquement déterminée ou modifiée par le stress et l’inflammation de l’intestin, dans les SII, la maladie de crôhn, la maladie cœliaque qui peuvent ainsi conduire à l’intolérance au fructose.

Il se trouve principalement dans le miel, les fruits, les sodas, les boissons sucrées, les boissons sportives ou diététiques etc. La consommation de fructose à des quantités élevées semble être impliquée dans l’obésité, la stéatose hépatique NASH ou communément appelé foie gras et dans les maladies métaboliques comme le diabète…

L’intolérance au sorbitol peut coexister avec celle du fructose dans ce cas les symptômes s'amplifient l’un l’autre (le test bactanalyse au fructose est conseillé).

Intolérance au FODMAP

Acronyme Anglais signifiant Fermentescibles Oligosaccharides Disaccharides Monosaccharides et Polyols.

Chez certains individus, les hydrates de carbone ou glucides (lactose, fructose, gluten …) provoquent des symptômes semblables à des troubles fonctionnels intestinaux. On les voit dans le fameux syndrome de l’intestin irritable (SII) ou colopathie fonctionnelle, très souvent confondu avec le SIBO.

Le test bactanalyse au lactulose vous renseignera sur cette malabsorption.

Intolérance au sorbitol

Le sorbitol est un sucre-alcool de la grande famille des polyols utilisé comme édulcorant dans les sucreries bonbons et chewing-gum, produits sans sucre et aliments diététiques, "light", sodas, produits pour diabétiques.

Il se trouve aussi naturellement dans les fruits secs, les baies, la bière, et le miel. Mais aussi dans certains médicaments, produits cosmétiques, 

compléments alimentaires et dans l’alimentation industrielle. Son absorption est

plus lente que celle des autres sucres.

Il peut provoquer des troubles comme les ballonnements, flatulences, troubles du transit, diarrhées même avec des quantités modérées de 5 grammes.

 

L’intolérance au fructose peut coexister avec celle au sorbitol. Dans ce cas les symptômes sont amplifiés (le test bactanalyse au fructose est conseillé).  

Rectangle 34@2x.png

Commandez votre kit !

Ce test est la référence en matière de bilan digestif,

d’intolérances alimentaires et de dépistage du SIBO.